Les rayonnements de l'Univers

 
 

Le terme de rayonnement désigne le flux de particules, matérielles ou non, dans l’univers. Il regroupe les photons associés aux ondes électromagnétiques, mais aussi les électrons, neutrinos, protons, noyaux d’hélium…

Les ondes électromagnétiques, de même nature que la lumière, c’est-à-dire constituées d’un champ électrique et d’un champ magnétique perpendiculaires entre eux et à la direction de propagation, se propagent dans le vide à la même vitesse que la lumière (c = 3.108 m.s-1 ).

Les capteurs électromagnétiques sont nombreux et diffèrent selon le domaine étudié : œil, antenne, capteur CCD, pyromètre, bolomètre…

Les détecteurs de particules (chambre à brouillard, chambre à bulles, chambre de Charpak) permettent de visualiser leur trajectoire, fournissant ainsi des indications sur leur charge et leur masse.

Les divers rayonnements interagissent avec la matière et notamment avec l’atmosphère, de façon bénéfique (absorption des UV) ou problématique (effet de serre). Leurs interactions donnent lieu à des phénomènes visuels comme les aurores boréales, mais empêchent souvent leur détection, ce qui gêne l’observation astronomique et oblige à envoyer dans l’espace des sondes.
 
 


 


 

 

 









©2018 Cours de physique et chimie au lycée