Répartition des électrons dans les couches électroniques

 

1) Les couches électroniques


Les électrons d'un atomes ne se trouvent pas tous à la même distance du noyau, il se répartissent par couches. La couche la plus basse (la plus proche du noyau) est notée K, la seconde est notée L, la troisième M etc


Dans l'état le plus stable, les électrons occupent en priorité les couches les plus basses: ils se placent d'abord sur la couche K, les électrons restant sur la couche L et ainsi de suite.


La dernière couche accueillant des électrons est appelée couche externe


La couche K peut accueillir au maximum 2 électrons, les couches L et M peuvent en accueillir au maximum 8 électrons chacune.


2) Ecrire une structure électronique


La structure électronique est notée en indiquant les couches occupées ainsi que le nombre d'électrons qu'elles comportent.

Exemples:

- L'hydrogène (Z=1)

Il possède un seul électron qui se trouve sur la première couche. La structure électronique se note donc: (K)1

Sa couche externe est K.

- L'oxygène (Z=8)

Il a 8 électrons. Les deux premiers électrons sont sur la couche K et les 6 suivants sur la couche L, sa structure électronique est donc: (K)2(L)6

Sa couche externe est L.

- Le magnésium (Z=12)

Il a 12 électrons. Les deux premiers sont sur la couche K, les 8 suivants sur la couche L et deux derniers sur la couche M, sa structure électronique est donc: (K)2(L)8(M)2

Sa couche externe est M.


3) Structure électronique des gaz nobles

Les 3 premiers gaz nobles (ou gaz rares) sont:

- L'helium - structure électronique (K)2

- Le neon - Structure électronique (K)2(L)8

- L'argon - Strucuture électronique (K)2(L)8(M)8

Tous les gaz noble ont une couche externe saturée (elles comportent le maximum d'électron) ce qui les rends particulièrement stables: ils ne forment pas de corps composés et ne réagissent pas.

Leur couche externe possède soit une structure en duet (si la couche K est saturée avec deux électrons) soit une structure en octet (si la couche externe est saturée avec huit électrons).



 
 
 


 


 

 

 









©2018 Cours de physique et chimie au lycée